Ce forum est dédié et destiné à tous les collectionneurs et nostalgiques de l'oubliée Renault 14, surnommée la poire.
 
AccueilAccueil  portailportail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Le site de la R14Le site de la R14  La carte des amateurs de poiresLa carte des amateurs de poires  

Partagez | 
 

 La Poire en compétition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Budgie

avatar

Masculin
Date d'inscription : 08/02/2011
Nombre de messages : 92

MessageSujet: La Poire en compétition   Mer 9 Fév 2011 - 19:19

Vous me croirez ou non, mais la Renault 14 fut aligner en compétition, et pas par n'importe qui ?
Voici deux photos d'unde Renault 14 au rallye du Bandama (ou rallye de Côte d'Ivoire) en 1977. Cette 14 L de série fut aligner par les frères Marreau. Pour info, ces deux garçons remportèrent le Paris-Dakar 1982 au volant d'une Renault 20 4X4 turbo, soit la seule victoire de Renault dans ce rallye. Ilsl aligneront par la suite une renault 18 Break 4X4 qui finira troisième en 1983, et courra jusqu'en 1985.
Je ne connais pas leur classement pour le moment, mais ils étaient alignés en Groupe 1, soit Tourisme de Série dans un rallye comptant pour le Championnat du Monde des Marques.

Revenir en haut Aller en bas
funkyvinz

avatar

Date d'inscription : 30/09/2009
Nombre de messages : 2069

MessageSujet: Re: La Poire en compétition   Jeu 10 Fév 2011 - 9:47

Pas mal ces photos, je ne savais pas que les Frères Marreau avaient courru en 14.
Il ont aussi fait le tout premier et le second Paris-Dakar en 4L Simpar,
et ils y ont terminé 5ème la première année en '79 et 3ème en '80.

J'ai pu plusieurs fois voir leur break 18 4x4 aux couleur de Facom,
car il est exposé au Musée de Lohéac.

T'es sur Budgie que cette 14 était une L, j'ai plus l'impression que c'était une TL.
Revenir en haut Aller en bas
Budgie

avatar

Masculin
Date d'inscription : 08/02/2011
Nombre de messages : 92

MessageSujet: Re: La Poire en compétition   Jeu 10 Fév 2011 - 18:41

Non, c'est bien une L. Mais ils ont tout démonté dedans pour mettre les baquets et l'arceau de sécurité. Le moteur était pas contre toujours le 59 cv.

Pour l'anecdote, les frères Marreaux ne finiront pas le rallye, réputé comme l'un des dures du championnat du monde avec le Safari Rally au Kenya.

Sur cette édition 1977, 9 seront à l'arrivée sur 50 partants. La puissance ne primait pas trop, car l'épreuve était tellement difficile et cassante que l'important était avant tout de terminer. Ainsi, de petites voitures costaux firent la différence : la R5 Alpine termina 3ème en 1979, et Alain Oreille remporta le Safari en 1989 zvec une R5 GT Turbo grN. Cool
Revenir en haut Aller en bas
La pêche

avatar

Masculin
Age : 39
Date d'inscription : 07/07/2007
Nombre de messages : 173

MessageSujet: Re: La Poire en compétition   Dim 13 Fév 2011 - 10:59

Ouahhh Merci pour ces photos !!! Un vrai régale pour les yeux, d'autant plus que ce thème est très original !
Sait-on si d'autres Renault 14 ont participé à des rallyes, ou autres courses ??
Revenir en haut Aller en bas
http://www.augrandpassage.blogspot.com
funkyvinz

avatar

Date d'inscription : 30/09/2009
Nombre de messages : 2069

MessageSujet: Re: La Poire en compétition   Dim 13 Fév 2011 - 12:12

La pêche a écrit:
autres courses ??

Oui, en Stock-Cars Laughing
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Budgie

avatar

Masculin
Date d'inscription : 08/02/2011
Nombre de messages : 92

MessageSujet: Re: La Poire en compétition   Mar 15 Fév 2011 - 20:35

Elle fut aussi une monture appréciée en Autocross Cool :

Revenir en haut Aller en bas
Budgie

avatar

Masculin
Date d'inscription : 08/02/2011
Nombre de messages : 92

MessageSujet: Re: La Poire en compétition   Ven 2 Déc 2011 - 17:59

Voici une autre trouvaille :

un équipage au Tour de Corse 1984 au volant d'une 14 TS ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Budgie

avatar

Masculin
Date d'inscription : 08/02/2011
Nombre de messages : 92

MessageSujet: Re: La Poire en compétition   Ven 2 Déc 2011 - 18:11

La même sous la pluie, sur le même rallye. Smile



L'équipage est Struyf - Ragnod et ils ont fini 52ème au classement général sur 58 voitures à l'arrivée. Il y a eu 96 abandons ! Elle était en groupe A. alien
Revenir en haut Aller en bas
funkyvinz

avatar

Date d'inscription : 30/09/2009
Nombre de messages : 2069

MessageSujet: Re: La Poire en compétition   Ven 2 Déc 2011 - 20:04

Belle trouvaille Budgie cheers
Revenir en haut Aller en bas
dauphinois

avatar

Masculin
Age : 57
Date d'inscription : 25/01/2009
Nombre de messages : 1074

MessageSujet: Re: La Poire en compétition   Ven 2 Déc 2011 - 21:20

difficile a voir mais on dirait pneus de série, et sur jantes de série, il avait pas peur, j'espère qu'il avait bien amélioré les amortisseurs, car en compet c 'est très important, surtout avec la souplesse de la suspension de la 14
j'avais jamais vu des 14 en compétition
Revenir en haut Aller en bas
dauphinois

avatar

Masculin
Age : 57
Date d'inscription : 25/01/2009
Nombre de messages : 1074

MessageSujet: Re: La Poire en compétition   Ven 2 Déc 2011 - 21:22

Budgie a écrit:
Voici une autre trouvaille :

un équipage au Tour de Corse 1984 au volant d'une 14 TS ! cheers

on dirait qu'il roule vitre ouverte, strictement interdit en compétition, c'est peut être pour faire un sourire au photographe.....lol
Revenir en haut Aller en bas
funkyvinz

avatar

Date d'inscription : 30/09/2009
Nombre de messages : 2069

MessageSujet: Re: La Poire en compétition   Sam 3 Déc 2011 - 6:52

Effectivement on dirait que le Pilote a sa vitre entre ouverte.
La suspension a surement du être revue.
Je la trouve moins haute que la normale, et dans le virage elle ne lève pas trop de l'arrière.
Sur la photo sur sol sec elle a des jantes alu avec des pneus qui semble plus large que la monte d'origine
et sur la photo sol mouillé elle a des jantes d'origines surement montées avec des pneus pluie.
Revenir en haut Aller en bas
Budgie

avatar

Masculin
Date d'inscription : 08/02/2011
Nombre de messages : 92

MessageSujet: Re: La Poire en compétition   Sam 3 Déc 2011 - 10:49

Par contre, il a pas changé le bouchon du réservoir, ça pisse toujours autant l'essence dans les virages ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Budgie

avatar

Masculin
Date d'inscription : 08/02/2011
Nombre de messages : 92

MessageSujet: Re: La Poire en compétition   Sam 3 Déc 2011 - 10:57

Pour dauphinois :
les vitres ouvertes en course, c'est pas autorisé, mais ça a l'air d'être fréquent ! Cool

Ragnotti en 1994 au Tour de Corse

Revenir en haut Aller en bas
dauphinois

avatar

Masculin
Age : 57
Date d'inscription : 25/01/2009
Nombre de messages : 1074

MessageSujet: Re: La Poire en compétition   Sam 3 Déc 2011 - 11:35

là c'est la vitre qui est montée moins vite que l'auto mdr

oui c'est fréquent mais interdit, tu peux être disqualifié
Revenir en haut Aller en bas
vlad 89



Date d'inscription : 08/09/2010
Nombre de messages : 51

MessageSujet: Re: La Poire en compétition   Mer 7 Déc 2011 - 0:00

trop bon je n'avais pas vue les 14 en competition ca me donne bien envie d'ern faire une replique hihihi
Revenir en haut Aller en bas
Budgie

avatar

Masculin
Date d'inscription : 08/02/2011
Nombre de messages : 92

MessageSujet: Paris Dakar étudiant   Mer 4 Jan 2012 - 7:48

Bonjour,

Trouvé sur le site 14-18, le récit d'un p'tit gars qui a fait le Paris Dakar étudiant en 2006 avec une renault 14 TS de 1981 :

"En 1981, mes arrière-grands-parents ont décidé d’acheter une R14 TS. Ils ne s’en sont jamais beaucoup servi si ce n’est pour aller faire des courses ou jusqu’à Orléans au plus.
A leur décès, mes grands-parents l’ont récupérée et ne s’en servaient que pour leur marché.
Etant passionné par les voitures et la compétition automobile, j’ai décidé de participer au 1er Paris-Dakar étudiant en 2006. Il me fallait bien sûr trouver une voiture.
En allant déjeuner chez mes grands-parents un dimanche, je les ai surpris en train de dire qu’ils voulaient se débarrasser de leur Renault 14 TS et la mettre à la casse.
A l’époque, je n’avais aucune idée des performances de cette voiture, c’était pour moi le type d’auto parfaite pour faire un raid tel que le Paris-Dakar étudiant : vieille voiture déjà endommagée ne craignant pas grand chose.
Je leur ai donc demandé si ça ne les dérangeait pas trop qu’elle finisse à la casse… de Dakar. Réponse: pas de problème !
J’ai donc récupéré la R14, et surprise, elle n’avait que 33 000 km, toutes pièces d’origine, vitres électriques, ouverture centralisée, sièges type « baquet » (de l’époque)…
Elle m’a tout de suite séduit avec sa ligne atypique et son moteur réactif.
C’était donc bon, j’allais partir jusqu’à Dakar en R14.
Nous sommes partis sans préparer la voiture avec un ami. Première étape, Clermont-Ferrand et un pot d’échappement. Le tuyau à la sortie de la gamelle s’est rompu, ça y est, elle fait le bruit d’une vrai voiture de rallye…
Selon un garage Renault d’Issoire, impossible à réparer, la pièce ne se fait plus… Nous continuons donc notre voyage comme cela.
Nous passons l’Espagne et je commence à connaître de mieux en mieux le « 3ème homme » de l’équipe. J’essaie de la pousser à ses limites sans trop jamais y arriver : 140 km/h de moyenne entre Madrid et Cordoue (350 km) avec des pointes à 160 km sans surchauffe ! Nous sommes impressionnés. En revanche elle a besoin de son huile tous les matins.
Nous arrivons au Maroc, déjà contents d’être arrivés jusque là car personne n’y croyait… La R14 avale les kilomètres de route, mais aussi de pistes ! Après plus de 3 000 km, nous décidons de faire réparer le pot. Dommage, c’était un beau bruit. A certains endroits, nous devons traverser des bancs de sable. De toutes les voitures du raid hors catégorie 4x4, la R14 est la seule à ne pas s’enliser et à passer sans trop de difficultés. Nous en sommes très fiers ! Et la R14 devient mythique.
Malheureusement, un coup d’Etat éclate en Mauritanie, nous devons faire demi-tour et rentrer à Paris : l’organisation du raid ne veut pas prendre de risques.
Sur le trajet du retour, la R14 continue sur les pistes, quelques rivières à traverser, puis retour en Europe…
Malheureusement, arrivés à Bordeaux, un problème de carburateur et d’allumage survient, les 500 derniers kilomètres sont incertains, et nous sommes contents d’arriver à Paris.
La R14 aura fait 8 000 km en deux semaines à la grande surprise générale (soit un tiers de ce qu’elle a fait en 24 ans…)
Etant rentré à Paris, j’ai repris les cours et le stage, et je n’ai donc pas pu m’occuper de réparer la R14. Elle est donc restée dans un garage pendant 10 mois.
En mai 2006, j’ai décidé de repartir pour le Paris-Dakar. J’ai donc pris le temps de m’occuper de la R14 : pneus, amortisseurs, allumage, carburateur, durites, filtres, bobine d’allumage,…
Cette fois ci, je suis parti avec mon frère. Nous sommes partis le 30 juillet de Paris.
Cette année-là, nous n’avons eu aucun problème en Europe, et nous avons profité des différentes étapes : Clermont-Ferrand, Montpellier, Valence en Espagne (bivouac sur la plage, dodo à la belle étoile), Cordoue.
Nous avons traversé la Méditerranée et sommes arrivés à Fès au Maroc. Première association visitée, premières fournitures déposées. Nous avons dormi sur des toits. Visite de la Médina et du Souk. Superbe !
Signalons l’installation d’enceintes et d’un autoradio d’époque ! Nous avons enfin de la musique. Coût : 117 Dirhams (11 euros), 5 stylos et 3 cigarettes.
Etape suivante, Casablanca. Entre temps, plusieurs arrestations pour cause… d’excès de vitesse. Eh oui, même en R14. Mais au Maroc tout se négocie, et sur plus de 10 arrestations justifiées (radar) sur le raid, aucune amende payée (à part avec 2 ou 3 stylos pour la famille).
Nous nous sommes ensuite dirigés vers Marrakech. Petite visite du centre ville durant la nuit. Nous avons dormi dans un restaurant… L’accueil des gens au Maroc est exceptionnel !
Le lendemain, direction Agrimz, petit village à une cinquantaine de kilomètres au sud d’Agadir. Sur la route, traversée de l’Atlas. Superbe paysage avec une route de montagne où on se fait plaisir en conduisant sur une musique de Manu Chao. Un grand moment de bonheur !
Arrivé à Agrimz, Deuxième école, dépôt de la majorité des fournitures. Grande fête organisée par le village, tagine pour tout le monde, et danse sur des airs de tam-tam pendant la soirée.
Super contact avec la population locale, des souvenirs plein la tête, un grand moment d’émotion.
Le lendemain, direction Cap Juby, mais nous faisons un arrêt de 2h30 dans un garage avant de partir pour installer deux allumes cigares supplémentaires pour avoir la CB en permanence et recharger les portables et appareils photos. Nous installons également des phares longue portée devant la calandre. La R14 devient vraiment équipée pour le raid !
Nous avons pris du retard, nous ne pouvons plus nous arrêter… Heureusement, la plage au bord de la route est trop belle, nous voyons tous nos camarades arrêtés, nous les rejoignons par les dunes.
Baignade, foot, et surtout encore 200 KM à parcourir. A 140 sur la nationale, nous commençons la traversée du désert, la route est droite avec beaucoup de visibilité… Nous dormons sur la plage, rencontre avec des locaux touaregs qui vivent dans des tentes sur la plage et des militaires qui surveillent la plage et le transit de clandestins.
Nous nous dirigeons ensuite vers Dakhla, dernière ville marocaine du raid. Premier et seul problème du raid pour la R14 : il fallait nettoyer la tête de Delco… Une formalité ! Le mécano ne veut pas d’argent mais une casquette… nous avons fait un heureux !
La route est toujours aussi droite et monotone, mais le paysage tellement beau ! Arrivés à Dakhla, la Police locale nous met en garde par rapport à notre lieu de campement. Il nous conseille un endroit en nous disant de ne pas se balader aux alentours car c’est rempli de mines anti-personnel ! Nous entrons ainsi dans une zone minée qui va continuer jusqu’au sud de Nouadhibou, en Mauritanie (environ 700 km).
Nous passons le lendemain la frontière mauritanienne. Nous attendons quelques heures que la frontière marocaine ouvre.
Nous avons passé la frontière marocaine et le « no man’s land » en convoi. C’est une zone très bizarre car elle n’appartient à aucun pays, il n’y a pas de route, des carcasses de voiture partout et des gens qui errent.
Nous voici à la frontière mauritanienne où nous patientons quelques instants pour obtenir le visa. Puis nous partons sur Nouadhibou en faisant toujours attention de ne pas s’écarter des sentiers battus car la zone est truffée de mines.
A Nouadhibou, l’accueil n’est pas des plus chaleureux : certaines voitures en fin de convoi reçoivent des cailloux lancés par des enfants.
Le lendemain, direction Nouakchott. Encor 500 km de Sahara et de route droite.
Arrivée à Nouakchott, arrêt plage avec le retour des pêcheurs. Nous dormons dans des tentes touaregs et le lendemain, grâce à un contact dans l’armée mauritanienne, épreuve de tir au fusil G3 dans le désert… Impressionnant !
C’est le moment de partir, direction le Sénégal !
Nous nous retrouvons à la frontière pour passer le fleuve Sénégal. Problème, une loi stipule que les voitures de plus de 5 ans n’ont pas le droit de rentrer au Sénégal. Toutes les voitures participants au raid ayant plus de 5 ans, nous sommes stoppés 24h00 à la frontière où les douaniers nous font dormir dans un terrain vague après nous avoir retiré tous nos papiers (passeport et permis de conduire) et la carte grise.
Finalement, après quelques bakchichs, nous partons direction Saint-Louis avec un jour de retard. Nous dormons sur la plage après avoir dîné dans un bon restaurant et pris un verre dans un bar sympa.
Le lendemain, balade dans la ville et direction… Dakar !
Mais un policier arrête toutes les voitures sous prétexte que nous ne sommes pas assurés. « Heureusement », il a un ami qui est assureur et veut bien se déplacer alors que nous sommes un dimanche… C’est une forme déguisée de racket bien sûr…
Nous arrivons enfin en périphérie de Dakar dans des embouteillages monstrueux et une conduite spectaculaire ! Finalement, nous y sommes enfin, avec 30 cm d’eau sous la voiture (saison des pluies oblige…). Nous y restons 1 jour, le temps de rencontrer le Maire de Han Bel Air, ville de banlieue de Dakar pour y distribuer nos dernières fournitures scolaires, et des amis de la famille.
Finalement, nous laissons la R14 dans le port de Dakar, elle va revenir en bateau jusqu’au Havre. Nous sommes rentrés en avion à Paris, des souvenirs, des paysages et beaucoup de nostalgie plein la tête.
La R14 arrivera dans les prochains jours, elle a aujourd’hui 48 000 km et de beaux jours à vivres sur Paris, toujours avec sa décoration bien particulière.
Elle repartira pour de nouveaux road-trips, vers de nouvelles destinations."





sunny
Revenir en haut Aller en bas
funkyvinz

avatar

Date d'inscription : 30/09/2009
Nombre de messages : 2069

MessageSujet: Re: La Poire en compétition   Mer 4 Jan 2012 - 8:29

J'ai été content de relire ce beau récit.
J'aimerai bien savoir où en est aujourd'hui cette 14...
Revenir en haut Aller en bas
dauphinois

avatar

Masculin
Age : 57
Date d'inscription : 25/01/2009
Nombre de messages : 1074

MessageSujet: Re: La Poire en compétition   Mer 4 Jan 2012 - 8:35

superbe épopée....la 14 est donc une auto incassable et inclassable...

Revenir en haut Aller en bas
Budgie

avatar

Masculin
Date d'inscription : 08/02/2011
Nombre de messages : 92

MessageSujet: Renault 14 Groupe 4   Ven 6 Jan 2012 - 10:10

Bonjour,

Trouvé sur un blog, un amigo qui a imaginé une version Groupe 4 période R5 Alpine de la Renault 14



Et la voiture d'assistance qui va avec :

Revenir en haut Aller en bas
funkyvinz

avatar

Date d'inscription : 30/09/2009
Nombre de messages : 2069

MessageSujet: Re: La Poire en compétition   Ven 6 Jan 2012 - 10:36

Marrant ça.

La 14 Carlberson a un avant de R15/17.
Revenir en haut Aller en bas
dauphinois

avatar

Masculin
Age : 57
Date d'inscription : 25/01/2009
Nombre de messages : 1074

MessageSujet: Re: La Poire en compétition   Ven 6 Jan 2012 - 11:56

tout simplement génial
Revenir en haut Aller en bas
aurel

avatar

Masculin
Age : 36
Date d'inscription : 06/10/2011
Nombre de messages : 1145

MessageSujet: Re: La Poire en compétition   Mar 10 Jan 2012 - 14:10

Belle histoire, elle revient de loin cette 14 mais oui qu'est-elle devenue?
Revenir en haut Aller en bas
Budgie

avatar

Masculin
Date d'inscription : 08/02/2011
Nombre de messages : 92

MessageSujet: Re: La Poire en compétition   Dim 12 Fév 2012 - 16:02

Bonjour,

Une nouvelle trouvaille. Une Renault 14 TS au Tour de France Auto 1979 en pleine attaque. Classement et équipage inconnus.

Cool
Revenir en haut Aller en bas
Budgie

avatar

Masculin
Date d'inscription : 08/02/2011
Nombre de messages : 92

MessageSujet: Re: La Poire en compétition   Dim 12 Fév 2012 - 16:26

En parlant de l'équipage Struyf-Ragond sur Renault 14 au Tour de Corse 1984, je viens de découvrir que l'homme fut d'abord copilote de Claude Rey, notamment au rallye du Var 1979 ou au Rallye San Remo 1981 sur cette berlinette A110 1800 groupe 4. Déciédément, cet homme a bon goût. Cool

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Poire en compétition   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Poire en compétition
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ma première compétition :-) (long)
» Flèche pour débuter la compétition.
» Compétition et Main Moite =s
» Don de sang et compétition?
» Allumage "compétition"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum Renault 14 :: Divers :: Histoires de poires-
Sauter vers: